© Proudly created with Wix.com

  • Adeline

Mignon comme un Pika

Savez-vous ce qu'est un pika ? Et avez-vous déjà entendu parler du Pika sarde ? Si vous pensez qu'un pika est une créature jaune, avec une queue touffue, de longues oreilles à bout noir et des cercles rouges sur les joues, eh bien... vous n'êtes pas du tout là ! Raté ! Un pika n'est pas un pokémon, mais un animal qui existe vraiment dans la vie réelle... et il est certainement beaucoup plus mignon qu'un pokémon !



Laissez-moi vous présenter les pikas. Les pikas sont un groupe d'environ 20 espèces. On les trouve sur le continent américain (dans les montagnes Rocheuses) et en Eurasie. Cousins des lapins et autres lièvres, les pikas sont limités aux écosystèmes de montagne. Par exemple, Ili pika (Ochotona iliensis), qui vit dans les montagnes Tianshan au nord-ouest de la Chine, n'a été découvert qu'en 1983 et seule une poignée d'individus de cette espèce a été vue depuis lors (National Geographic).

Toutes les espèces de pika vivent uniquement en haute altitude et se nourrissent de plantes de montagne (herbes, aromates et fleurs). Les pikas passent la plus grande partie de l'été à remplir leur garde-manger de nombreuses plantes pour survivre à l'hiver. Leurs terriers sont enfouis sous la neige pendant la plus grande partie de l'année et pourtant c'est une espèce qui n'hiberne pas !




Comme toutes les espèces vivant en montagne, les pikas sont menacés par les changements environnementaux auxquels ils sont très sensibles, par exemple la pression de pâturage du bétail et la pollution de l'air. Si vous n'avez jamais entendu parler du pika sarde (Prolagus sardus), ce n'est pas une surprise : l'espèce a malheureusement disparu. Elle a été complètement effacée de la surface de la Terre !


Actuellement, on entend beaucoup parler de la crise de la biodiversité, des espèces menacées, de l'effondrement des populations. On pourrait donc croire qu'il s'agit d'un phénomène récent dans l'histoire de l'humanité. Malheureusement, ce n'est pas le cas. De nombreuses études montrent que l'homme a contribué à la disparition d'espèces animales et végétales depuis... eh bien, plus ou moins depuis l'avènement de l'Homo sapiens il y a environ 250 000 ans.

Le pika sarde se trouvait autrefois en Corse, en Sardaigne et dans les petites îles méditerranéennes environnantes. Il existe des preuves accablantes que les pikas ont été chassés et mangés par les premières communautés humaines qui se sont installées sur ces îles, au Néolithique. Les pikas ont aussi certainement souffert de l'introduction de prédateurs par l'homme (rats, chiens, chats) et même de maladies (introduites avec les lapins). Si la date, voire l'heure, de la disparition du pika sarde est sujette à controverse, il ne fait aucun doute aujourd'hui que les pressions anthropiques ont eu raison de cette espèce !

Si seulement cela pouvait servir de leçon ! J'ai eu la chance de voir quelques pikas sauvages en Colombie-Britannique, au Canada. Pour une éthologue comme moi, c'était une expérience unique d'observer ces animaux si mignons se prélassant au soleil, grignotant des herbes ou courant à toute allure sur les rochers autour de leurs terriers. Vous trouverez ci-dessous une sélection de photos.



8 views
LogoGloMEc.jpg